Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
13 avril 2010 2 13 /04 /avril /2010 23:20

Tanlarghin Ambulance

      UNISAHEL a enregistré plusieurs demandes d’ambulances pour des communes isolées du Mali et du Burkina.  L’objectif de la rencontre était donc d’évaluer le fonctionnement  de l'ambulance, fourni en 2006 à Tanlarghin - et de mesurer l’opportunité d’accéder à de nouvelles demandes de même type.

    

     Tanlarghin est un village d’environ 5000 habitants, situé à une trentaine de km au sud-est de Ouagadougou, desservi par 2 pistes (assez défoncées, celle de Saaba a été coupée par les dernières pluies). Le Centre de Santé est situé un peu à l’écart du coeur du village, à côté d’une école, du temple et de l’église. Les musulmans sont les plus nombreux, puis les catholiques, enfin les protestants (150 paroissiens) : il n’y a pas de tensions intercommunautaires, et tout le monde travaille ensemble.

     En juillet 2006 UNISAHEL a livré au CSPS (Centre de Santé et de Promotion Sociale) un Peugeot-Partner qui a été mis en service en décembre après aménagement en ambulance.

 

Utilisation du véhicule

 La délégation d’UNISAHEL est reçue par le pasteur Jean-Claude KABORE, secrétaire du Comité de Développement et chauffeur de l’ambulance - et les 3 agents du Centre, rejoints peu à peu par les principaux responsables du Comité et le chef du village.

Le Partner est utilisé uniquement comme ambulance, son aménagement comme telle a été pris en charge par l’association SOLEM (étudiants en médecine de Paris). Cette association a aidé la commune pendant plusieurs années jusqu’en 2009, mais intervient désormais dans un autre village.

Les ambulances de Ouaga, en nombre insuffisant, ne sont jamais disponibles en cas de besoin, d’où la nécessité de celle-ci, utilisée également par 3 autres villages (population totale couverte de 12000 habitants).

Pour les consultations courantes les gens viennent au CSPS. Les agents de santé se déplacent en mobylette pour les vaccinations, sensibilisation sanitaire, prévention du SIDA, etc…). L’ambulance assure la liaison avec le « Centre médical avec antenne chirurgicale » du secteur (52 km AR) et l’hôpital de Ouaga si nécessaire (70 km AR). Nombre de sorties : 155 entre décembre 2006, et  janvier  2010, pour un total de 14 000 km

L’ambulance intervient pour des maladies qui ne peuvent être prises en charge par le dispensaire local (palu, anémie…), les accouchements à risques, les accidents de la route, etc. Les familles qui accompagnent le malade prennent place dans l’ambulance et resteront avec lui à l’hôpital.

 

Chef de Tanlarghin

Financement

           L'intervention est à la charge des familles : 4000 FCFA, ventilée en :  2000 F  pour l’essence, 1000 F  pour le chauffeur, 1000 F  pour l’entretien.

      L'entretien du véhicule : le forfait de 1000 F facturé est insuffisant, alors que les frais d’entretien pour ce véhicule, encore très neuf, sont légers L'aide de Solem ayant cessé, il faut recherche des d recettes complémentaires .

 

     Après la visite du dispensaire et de la maternité, la présentation de l’ambulance dans son garage, l’équipe d’UNISAHEL a été invitée à un pot de l’amitié dans le modeste bistrot du village. Puis a suivi le véhicule jusqu’aux abords de la route nationale goudronnée : ce petit Partner ne se débrouille pas trop mal sur des pistes défoncées… mais il a fallu mettre des chambres à air dans les pneus tubeless.

 

Catherine Vignal

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by UNISAHEL - dans choses vues
commenter cet article

commentaires