Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
4 juin 2012 1 04 /06 /juin /2012 22:29

 

Filly HIMO Femmes*

 

Au Burkina Faso, dans la région de Ouahigouya, la ferme de Filly a profité de la saison sèche pour programmer la construction de deux bullis - ces marres artificielles que les pluies viendront remplir. Il s'agit d'un travail rude, où est appliqué le principe du chantier à "Haute intensité de main d’œuvre" (ou HIMO).

Ce concept a été initié par le BIT (Bureau International du Travail), dans les années 70. Développé aujourd'hui dans une quarantaine de pays, il vise à mettre en valeur les ressources locales : outils, savoir-faire, main d’oeuvre, pour réaliser des travaux communautaires, notamment dans le domaine agricole. En confiant ces travaux à la population villageoise plutôt qu'à des entreprises, on obtient une meilleure qualité des réalisations et une source de revenu pour tous ceux qui participent aux chantiers. Et par là-même, on évite d’importer des machines de chantier et d’utiliser des énergies polluantes.

  À Filly, il s'agit de travaux de terrassement : dès janvier 2011, on a creusé dans le sol durci par le soleil et la sècheresse et utilisé la terre ainsi dégagée pour construire les digues de retenue du premier bulli. Les femmes ont porté leurs cuvettes sur la tête, en un ballet incessant. Ce bulli a recueilli, malgré l’insuffisance des pluies durant la saison pluvieuse de l'été 2011, une grande quantité d’eau qui constitue une réserve très appréciée par les hommes et les animaux.
Les objectifs essentiels de ces travaux, tels que le précise le rapport  annuel sont de :
1. Infiltrer les eaux de ruissellement en vue de recharger la nappe phréatique et de faciliter à court ou moyen terme, la réalisation de points d’eau moins profonds (forage ou puits) ;
2. Protéger les zones en aval de l’érosion des terres cultivables et de l’inondation des champs ;
3. Offrir aux villages de Filly et environs une source abondante d’eau pendant toute l’année ;
4. Faciliter les travaux de construction et permettre le maraîchage en saison sèche.

Rapport annuel AFW.FPFilly 2011

 

 

    Voici un bouli à la fin de la saison des pluies de 2011.


    Les premières pluies de juin 2012 sont encourageantes et les agriculteurs, plus vigilants que jamais, se sont vite mis à l'oeuvre pour bien entamer les travaux agricoles de cette saison pluvieuse.

 

 

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by J.Gascuel - dans choses vues
commenter cet article

commentaires